Sortons de la MATRICE !!!

Download PDF

Sortons de la MATRICE !!!

Lorsque j’allais encore au cinéma, j’eu apprécié le film MATRIX. Je ne connaissais pas encore le seigneur tel que je le vois aujourd’hui à travers les saintes écritures mais je me sentais intimement concerné par l’histoire qui s’en dégageait. Loin de moi l’idée de vous pousser à le visionner ou à en faire la promotion mais j’aime à en faire le parallèle avec la vie que je découvre enfin aujourd’hui.

Plus je lis la bible, plus je me considère modestement comme Néo, le héros du film. Comme vous, comme tout descendant de Adam et Eve, je suis né dans la Matrice. La Matrice est le monde, les agents qui en on pris possessions sont animés par le diable et mon seigneur Jésus Christ aurait dépêché Morphéus pour me sauver.

Lorsque j’étais nourri, bercé, logé et animé dans, par et pour la MATRICE, je ne vivais que pour l’ambition, l’argent, les mets délicats et d’autres plaisirs que je qualifierai de charnels. Je considérai que chaque gorgée de bière m’apportait un plaisir délicieux, que le samedi était mien, que la transgression des interdits n’était qu’une occasion de pimenter ma vie. Il n’y avait point de Dieu … ou si peu.

Un jour pourtant, on prend conscience que la canette de bière vidée, le plaisir s’achève, la moto achetée, la convoitise se tourne vers un autre désir, un samedi de pluie est un samedi gâché. Comme Néo, on fait le bilan, qui suis-je, que suis-je , quelle est ma mission ?

Les plaisirs éphémères n’étanchent plus votre âme, vous êtes constamment à la recherche d’un plaisir plus durable, mais vous ne savez le décrire puisque … indescriptible. C’est alors que Dieu commence à vous toucher, il veut vous sortir de la MATRICE Satanique !!! Vous cherchez et cherchez encore, vos amis vous délaissent car vous ne voulez plus vous adonner à la boisson, vous n’avez plus gout aux sorties qui ne vous apportent finalement que fatigue, céphalées et autres troubles caractéristiques des adeptes de la vie nocturne.

Les quelques colocataires MATRICIELS qui sont encore proches de vous, vous diagnostiquent une dépression et vous invitent à consulter. Evidemment, on vous prescrira le classique antidépresseur. Le remède ne durera qu’un temps, le traitement achevé vous retomberez aussi bas qu’avant, car vous commencez à ressentir le manque de Dieu dans votre vie.

Je me trompe, suis je dans l’erreur, j’exagère ?

Toi qui me lis, je te mets au défi de te couper de la matrice ne serait-ce que pendant une semaine. Ne lis point de journaux, coupe ton téléviseur, n’écoute pas la radio, ne fais point usage de internet, ne fume point, ne fais pas usage de quelque boisson alcoolisée et je t’invite à me raconter ta semaine de sevrage.

Je connais la réponse classique que mes filles sont les premières à me formuler « Je peux le faire quand je veux … mais je ne le veux pas ».

Evidemment nous ne le voulons pas puisque notre enveloppe rendue charnelle depuis le péché d’Adam et Eve nous pousse naturellement à faire ce qui est mal.

Dieu qui attendait mon retour, bien avant ma naissance, m’invite à ouvrir les yeux à le suivre à travers des messagers. Ce peut être un sourire dans le métro, un prospectus chrétien, une invitation dans une église. Comme Néo, pressé par le désir de connaître la vérité quoiqu’il m’en eu couté, j’ai choisi de prendre la pilule rouge. La pilule rouge n’est pas une pilule miracle, elle ne vous rend pas surnaturel, elle ne vous rends pas riche, elle ne vous donne pas de pouvoir elle vous donne BIEN PLUS que cela. Elle vous donne accès à la VERITE.

Cette pilule m’a été administrée en mars 2010, dès le début de la projection d’un film diffusé dans l’église adventiste de Paris-EST (à 10 minutes à pied du cinéma REX où j’avais visionné le film MATRIX). Comme un enfant, je n’ai pas cessé de pleuré durant tout le film, mon cœur commençait à être touché par la vérité. En vérité je commençais à comprendre la douleur que ressentait mon créateur en me voyant faire toutes ces choses, vivant de mes propres moyens sans jamais lui adresser la parole, comme un fils qui croise son père avec dédain sans jamais le regarder. Oui comme Néo j’ai pleuré.

Depuis j’ai reçu le baptême, mon père spirituel à fait bien d’autres choses pour moi, comme vous je suis dans la MATRICE, mais je ne vis plus pour elle et je voudrais vous en sortir. Je suis plus sensible à la misère qu’elle entretient, à la déchéance qu’elle alimente aux inégalités engendrées par le péché.

Vous n’avez pas idée du combat cosmique dont nous faisons l’objet dans le ciel. Satan veut nous entrainer dans sa propre perte et Dieu et ses anges à travers Jésus-Christ n’ont de cesse de nous interpeller !!! Ce n’est plus un film cette fois … c’est la REALITE.

Et je prie Dieu chaque jour qu’il ouvre d’autres yeux comme il l’a fait pour moi. ALLELUIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*