Jérémie 44.15-19

Download PDF

Le peuple de Juda et de Jérusalem est déporté, les villes sont détruites. Un reste de Juda s’est réfugié en Égypte, malgré l’interdiction formelle de l’Éternel Dieu.

(Jérémie 42.19) « Restes de Juda, l’Éternel vous dit: N’allez pas en Égypte! Sachez que je vous le défends aujourd’hui. ».

L’abomination est à son comble, le peuple s’est détourné de Dieu, brûle de l’encens et offre des holocaustes à des dieux étrangers. L’Éternel annonce par la voix de Jérémie que son châtiment les poursuivra où qu’ils aillent même en Égypte.

(Jérémie 44.13) « Je châtierai ceux qui demeurent au pays d’Égypte, comme j’ai châtié Jérusalem, par l’épée, par la famine et par la peste. ».

Aux versets 15 à 19, jusqu’alors attentif à la parole de Jérémie, le peuple l’interrompt et lui formule une réponse véhémente pour le moins audacieuse:

(Jérémie 44.16-18) « Nous ne t’obéirons en rien de ce que tu nous as dit au nom de l’Éternel. Mais nous voulons agir comme l’a déclaré notre bouche, offrir de l’encens à la reine du ciel, et lui faire des libations, comme nous l’avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos chefs, dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem. Alors nous avions du pain pour nous rassasier, nous étions heureux, et nous n’éprouvions point de malheur. Et depuis que nous avons cessé d’offrir de l’encens à la reine du ciel et de lui faire des libations, nous avons manqué de tout, et nous avons été consumés par l’épée et par la famine… ».

Contre toute attente, l’écriture nous révèle que certains hommes n’étaient vraisemblablement pas au courant des pratiques abominables de leurs épouses !

(Jérémie 44.15) « Tous les hommes qui savaient que leurs femmes offraient de l’encens à d’autres dieux […] répondirent ainsi à Jérémie: »

Ces hommes, innocents, auraient subi exil, famine, opprobre et douleur. Mais Justice leur sera rendue. En s’opposant frontalement à Dieu, les véritables coupables se condamnent.

(Jérémie 44.25) « Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: Vous et vos femmes, vous avez déclaré de vos bouches et exécuté de vos mains ce que vous dites […]»

Alors Dieu promet le retour en grâce des justes et des repentis. Le bras de l’Éternel n’est jamais trop court pour pratiquer la justice et le droit. Même làs bas en Égypte !
Dans son juste jugement; Il condamne certes les méchants mais adresse une magnifique promesse aux justes.

(Jérémie 44.14) « Nul n’échappera, ne fuira, parmi les restes de Juda qui sont venus pour demeurer au pays d’Égypte, avec l’intention de retourner dans le pays de Juda, où ils ont le désir de retourner s’établir; car ils n’y retourneront pas, sinon quelques réchappés. »

Merci tendre Père céleste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*